Liste des forums

Les derniers messages

Voir plus

LE TOP MEMBRES

1. djodje

[Aucune photo disponible] FRANCE FRANCE (vincennes 94)
Connecté le 25/06 23h25

cabo verde nha terra

2. miryanna-l

[Aucune photo disponible] France France (Martinique 972)
Connecté le 06/01 18h01

3. ojyves

[Aucune photo disponible] Pas de drapeau guiné-bissau (Bissau)
Connecté le 19/01 13h25

Novo pais, nova vida ...Ivinho, tude a vida!

4. cedric

[Aucune photo disponible] France France (92)
Connecté le 08/11 8h29

***la route est longue, mais la voie est libre***

5. xtina

[Aucune photo disponible] France France (94)
Connecté le 04/04 21h42

6. perle

[Aucune photo disponible] France France (57)
Connecté le 11/09 19h29

L' âme soeur est la meilleure partie de soi meme...

7. kellizota

[Aucune photo disponible] Belgique Belgique (Antwerpen)
Connecté le 03/03 18h26

Lieve mama . een kusje en een(cadeautje)omdat ik van alle mensen wel het meeste van jou hou

8. filo93100

[Aucune photo disponible] France France (93)
Connecté le 24/04 22h27

9. missniang

[Aucune photo disponible] France France (moselle)
Connecté le 29/06 14h43

once you go black , you never go back!!!! blog: http://aleynanoah.skyrock.com

10. morenamiel1

[Aucune photo disponible] Etats-Unis Etats-Unis (Los Angeles, California (USA))
Connecté le 21/08 17h14

Voici la nouvelle pochette de mon nouveau CD "Morabeza"! Ecoutez quelques morceaux sur www.myspace.com/mariadebarros. J'espere que vous allez aimer! Oh Que Sabi...

FORUM CAP-VERT

05.05.2007 17h55 - momo

[Aucune photo disponible]
VIH AU CAP-VERT
Le Plan National de Développement 2002-2005 se détache comme un des plus grands défis du pays. Le PND cherche la meilleure adéquation des stratégies sectorielles de développement aux paramètres démographiques

. Le premier cas de sida connu au Cap-Vert date de 1986. Depuis lors, jusqu'au 31 décembre 2005 ils ont été diagnostiqués et notifiés au Ministère de la Santé un total de 1712 cas de VIH, duquel 922 ont évolué pour le sida et 493 en sont décédés.

Ont été réalisées deux enquêtes : le premier en 1986 et le second en 1987, en groupes de la population, de tels les prisonniers, agents des Forces armées, donneurs de sang, patients et fonctionnaires des hôpitaux centraux, de Praia á São Vicente. Dans les deux enquêtes le taux de prévalence du VIH pour les prisonniers a varié entre 5% et 8.1% á Praia et 1.4% pour São Vicente.

En 1988 fut créé au niveau du Ministère de la Santé, le Programme National de Lutte contre le sida. En 1989 une enquête de seroprevalênce réalisée dans toutes les îles dans un échantillon de 5790 individus représentatives de la population en général des 15 à 55 ans a révélé un taux de prévalence, au niveau national de 0.5% avec une prédominance claire de la VIH2. que les premiers cas pour le VIH2 ont été isolés en France, en 1986, dans deux patients, un provenant du Cap-Vert et un autre de Guinée-Bissau. En milieu urbain, le taux de prévalence du VIH fut de 1.4%.

En 1989 on a mis en oeuvre le système de surveillance sentinelle chez les femmes enceintes qui fréquentent les services de santé reproductive. Ces grades sentinelles ont fonctionné avec une plus grande régularité dans les centres de santé reproductive de Praia et S.Vicente où c'était possible d'expérimenter un échantillon significatif de femmes enceintes pendant les deux mois de fonctionnement du grade sentinelle. La prévalence du VIH estimée entre les femmes enceintes entre 1989 et 2003 oscillait entre 1.1% et 2,5%. Encore un dépistage du VIH réalisé dans des patients avec IST a indiqué une prévalence du VIH supérieur à 4%, entre la période de 1992 et 1996.

Ont été réalisées plusieurs activités, entre lesquelles nous distinguons, la sécurité transfusionnelle, la surveillance sentinelle chez les femmes enceintes et plusieurs campagnes d'informations et de sensibilisation dirigées au public en général et aux jeunes en particulier.

En 2001, le Gouvernement du Cap-Vert, avec l'aide de la Banque Mondiale a créé le Programme Multisectoriel de lutte contre le VIH/sida

. Le taux de seroprevalênce au niveau national est de 0.8%, étant chez les hommes de 1.1% et dans les femmes de 0.4%. Avec ce taux de prévalence, s'estime que la population adulte séropositive en 2005, serait approximativement de 1900 (.500 femmes du 15-49 ans et 1400 hommes de15-59 ans

Les estimations sont basées sur une population adulte d'hommes du 15-59 ans et de femmes du 15-49 ans, étant 124.406 hommes et 123.434 femmes

Sources Direction de la Démographie
Instituto Nacional de estatistica (Cap-Vert).
Donnees 2005.
http://www.ine.cv

Vous n'êtes pas connecté | Inverser le tri

05.05.2007 17h55 - momo

[Aucune photo disponible]Le Plan National de Développement 2002-2005 se détache comme un des plus grands défis du pays. Le PND cherche la meilleure adéquation des stratégies sectorielles de développement aux paramètres démographiques

. Le premier cas de sida connu au Cap-Vert date de 1986. Depuis lors, jusqu'au 31 décembre 2005 ils ont été diagnostiqués et notifiés au Ministère de la Santé un total de 1712 cas de VIH, duquel 922 ont évolué pour le sida et 493 en sont décédés.

Ont été réalisées deux enquêtes : le premier en 1986 et le second en 1987, en groupes de la population, de tels les prisonniers, agents des Forces armées, donneurs de sang, patients et fonctionnaires des hôpitaux centraux, de Praia á São Vicente. Dans les deux enquêtes le taux de prévalence du VIH pour les prisonniers a varié entre 5% et 8.1% á Praia et 1.4% pour São Vicente.

En 1988 fut créé au niveau du Ministère de la Santé, le Programme National de Lutte contre le sida. En 1989 une enquête de seroprevalênce réalisée dans toutes les îles dans un échantillon de 5790 individus représentatives de la population en général des 15 à 55 ans a révélé un taux de prévalence, au niveau national de 0.5% avec une prédominance claire de la VIH2. que les premiers cas pour le VIH2 ont été isolés en France, en 1986, dans deux patients, un provenant du Cap-Vert et un autre de Guinée-Bissau. En milieu urbain, le taux de prévalence du VIH fut de 1.4%.

En 1989 on a mis en oeuvre le système de surveillance sentinelle chez les femmes enceintes qui fréquentent les services de santé reproductive. Ces grades sentinelles ont fonctionné avec une plus grande régularité dans les centres de santé reproductive de Praia et S.Vicente où c'était possible d'expérimenter un échantillon significatif de femmes enceintes pendant les deux mois de fonctionnement du grade sentinelle. La prévalence du VIH estimée entre les femmes enceintes entre 1989 et 2003 oscillait entre 1.1% et 2,5%. Encore un dépistage du VIH réalisé dans des patients avec IST a indiqué une prévalence du VIH supérieur à 4%, entre la période de 1992 et 1996.

Ont été réalisées plusieurs activités, entre lesquelles nous distinguons, la sécurité transfusionnelle, la surveillance sentinelle chez les femmes enceintes et plusieurs campagnes d'informations et de sensibilisation dirigées au public en général et aux jeunes en particulier.

En 2001, le Gouvernement du Cap-Vert, avec l'aide de la Banque Mondiale a créé le Programme Multisectoriel de lutte contre le VIH/sida

. Le taux de seroprevalênce au niveau national est de 0.8%, étant chez les hommes de 1.1% et dans les femmes de 0.4%. Avec ce taux de prévalence, s'estime que la population adulte séropositive en 2005, serait approximativement de 1900 (.500 femmes du 15-49 ans et 1400 hommes de15-59 ans

Les estimations sont basées sur une population adulte d'hommes du 15-59 ans et de femmes du 15-49 ans, étant 124.406 hommes et 123.434 femmes

Sources Direction de la Démographie
Instituto Nacional de estatistica (Cap-Vert).
Donnees 2005.
http://www.ine.cv

05.05.2007 18h02 - momo

[Aucune photo disponible]En fin il est lá ce que j'avais promis á pas mal d'entre vous,
j'espere que ce petit travail realisé permettra á beaucoup d'entre vous de se faire une idee de l'evolution du VIH-SIDA au Cap-Vert et que les gens n'en exagerent pas aussi.
De ce fait j'enverrais par la suite á oscar des chiffres sur le capvert sur pas mal de domaines touchant la population, l'economie, le seuil de pauvreté, la communication , santé ect..... pour qu'ils puissent le mettre á votre disposition sur le site,
alors le debat peut vraiment commencer avec les donnees sous vos yeux.
a+

05.05.2007 19h21 - Flô

Excellent momo .... merci pour ces chiffres …ont vois plus claire

05.05.2007 21h03 - Ciscinho

[Aucune photo disponible] Www.cv.jo.un.org/docs/cpap_ ...

07.05.2007 11h14 - momo

[Aucune photo disponible]Merci Cisinho , c'est cool ça,

12.05.2007 0h34 - Oscar

[Aucune photo disponible]Un article tout frais:
http://www.congoplus.info/a ...

12.05.2007 1h19 - volcan

[Aucune photo disponible]Salut Oscar,
merci pr cet article, c'est vrai que lors de mon passage a Sal, ou j ai eu a effectué à espargos une formation de formateurs sur la prevention contre le VIH/SIDA auprés des jeunes ciblés de Sal, il y a gros danger car j ai fait un saut a santa maria le soir avec mon collégue de travail , crois moi, sa fait peur !!! des etrangers avec des jeunes capverdiennes, houla !! mon ami en plus , si mes souvenirs sont le taux de prévalence on parlais de 1.2 selon source OMS en 2005, mais j ai bien peur que les autorités jouent la politique de l'autruche et se bercent sur " des taux bas de prévalence" , VIGILANCE et politique de prévention, c'est ce qui le plus efficace contre le VIH surtout que tu sait que les jeunes capverdiens "sao nao fiel" avec leur partenaire . C'est vrai que certains responsables de la question , on pris le "torro par les cornes" essayent faire bouger les choses.
il faut pas oublier que les capverdiens de l'etranger surtout des USA, sont trés courtisés par les jeunes filles du cap vert ( j ai vu sa a fogo), ces jeunes filles ont des relations sans preservatif avec ces émigrés juste pour avoir un enfant et ainsi avoir la possiblilté d'immigrer aux USA.
je profites de cette occasion pour mettre , des photos de cette formation et peut étre d'autres sur le site a la rubrique "divers"

12.05.2007 1h49 - Flô

Merci Oscar

26.09.2007 11h40 - kboverdiana

[Aucune photo disponible]Je remonte ce poste pour ceux qui pourront être interessés et qui comme moi ne savait pas...

26.09.2007 19h57 - jcriola

[Aucune photo disponible]Merci kboverdiana
ca permet de se faire une idée
comme le disait volcan, quand on est sur place en tant que capverdien vivant à l'étranger, on est très courtisé par les caps rêvant de l'exil et beaucoup n'ont pas le réflexe préservatif et malheureusement j'ouvre la brèche en disant qu'en france aussi, notre communauté ne l'a pas toujours
protégez vous

Page suivante >>


Post-it

Les membres en ligne
Les derniers inscrits
Les prochains anniversaires
Les éditos 5 étoiles

Les derniers connectés

rjuaireherb

pas photo 22h10

isturdivajo

pas photo 22h54

nmahonydany

pas photo 14h09

idquesinbbr

pas photo 16h09

esnowdercand

pas photo 2h49

chicola

[Aucune photo disponible] France France (80)
0h47

saudades atodos os caboverdianos

eros

pas photo FRANCE FRANCE (92)
3h37

laybouldrodg

pas photo 14h35

tubaron

pas photo France France (Paris)
5h27

naschandiel

pas photo 20h22